Depuis 732, Poitiers a changé de logiciel

Elle nous gratifie de génies

Jean-Richard Bloch et un certain SS, dont je tairai le nom

Un délice cette nuit Kurde !

Transir sa raison et regarder par son âme. Un conte, une histoire, mais deux livres. L’un terrestre, l’autre spirituel. Aux confins de l’Anatolie et du Kurdistan, voici l’histoire des amours funèbres d’Evanthia et Saad, nés du sang et des caresses. Est-ce la terre qui fait pousser les hommes ? Une même terre fait-elle pousser des hommes différents ?

Les croyances nous empêchent-elles de se voir, de se reconnaître et de s’aimer ? Le roman de Jean-Richard Bloch, d’une verve éblouissante de lumière, entraîne le lecteur dans une transe sans fin au tréfonds du coeur humain. Et c’est dans une danse verbale et physique que Nathalie Hanrion entraînera les spectateurs dans ce voyage unique qui se permet d’ébranler toutes nos certitudes.

Le problème est de savoir si l’homme est bon ou méchant. D’autres préfèrent dire : juste ou injuste ; et d’autres encore : heureux ou malheureux.

Catégories : Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *