En représailles contre Wafi Kajoua, les autorités marocaines ont ordonné son transfert à la prison de FEZ

Condamné le vendredi 29 juin 2018 à un an de prison ferme et 2000 DH, Wafi Kajoua aurait été soudainement transféré vers la prison de FEZ. selon de l’un de ses proches.
Son transfert a été opéré dans la nuit du 29 au 30 novembre.

Cette punitive a été dictée par les autorités marocaines et par la direction de la prison de Nador. et apparaît une énième représailles pour le réduire au silence.

C’est une nouvelle manœuvre du Maroc pour empêcher Wafi Kajoua de dénoncer l’arbitraire à son encontre notamment sa condamnation scandaleuse à l’issue d’un simulacre de procès caractérisé par de nombreuses irrégularités dont des chefs d’accusation fantaisistes.

Sans oublier que ce transfert vise à le perturber physiquement et psychologiquement.

Non contentes de l’avoir condamné. les autorités marocaines essayent de l’affaiblir en l’éloignant de son oncle qui vit à Nador.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *