En France, les étudiants boursiers de l’Etat marocain, signent, en amont, un contrat, une charte que pendant leur séjour en France, en vertu de laquelle, ils ne feront rien pour attenter aux intérêts de la monarchie et celui de Mohamed VI etc…

Ainsi ils ont reçu une consigne formelle de ne pas participer à une quelconque manifestation de solidarité avec le RIF, identifiée comme portant atteinte aux intérêts et à l’image du Maroc. C’est valable aussi pour tout autre manifestation en général critiquant le Maroc. Même si en privé ces étudiants se déclarent solidaires, et de tout au coeur avec le RIF, ils n’ont pas le droit de l’exprimer publiquement, dans le cas contraire ils auront des problèmes à leur retour au Maroc.

A contrario, lorsqu’ils s’agit d’une manifestation de l’opposition algérienne, ou simplement critiquant l’Etat algérien, là, ils ont le droit d’y participer. Ainsi, ils ont le feu vert d’aller aux manifestations kabyles par exemple notamment du MAK !

Source : Rachid Oufkir

Catégories : MarocMaroc-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *